Santé de la femme : une sage-femme après l’accouchement

sage-femme après accouchement

Ca y est, bébé est arrivé et la femme a droit à un repos bien mérité à la maison. Mais attention de ne pas négliger l’importance du suivi post-natal de la sage-femme entre mère-enfant souvent à domicile. Elle va répondre à toutes les questions de la jeune maman et effectue un bilan de santé.

Visite post-natale pour la femme ayant accouché

Elle sera proposée par une sage-femme libérale conventionnée secteur I et peut se réaliser à domicile ou au cabinet. La visite se fait dans la 8ème semaine qui suit l’accouchement. Elle a pour objectif de vérifier la cicatrisation du périnée, si besoin la prescription de séances de rééducation du périnée mais aussi la prescription de contraception si cela n’a pas été faite à la sortie de la maternité. Au-delà de cette intervention à objectif médical, la sage-femme peut également aider la femme à faire un transit tout en douceur entre l’hôpital et la maison en lui redonnant confiance. Elle va l’aider aussi dans les débuts de l’allaitement. Jusqu’au 12ème jour, la visite est remboursée à 100% par la Caisse de l’Assurance maladie, puis à hauteur de 70%.

Visites obligatoires pour le bébé

L’accompagnement de la sage-femme après l’accouchement constitue aussi une garantie pour la santé du bébé. D’autant que plusieurs examens seront réalisés pour ce dernier dont le 1er dans le 8ème jour suivant sa naissance, le 2ème jusqu’au 7ème examen va être réalisé mensuellement jusqu’au 6ème mois et le reste au cours du 9ème et 12ème mois. Durant les visites, la sage-femme effectue la pesée du bébé ainsi que la prise de la température. Elle va également dresser un bilan global sur son état de santé. Au cours des visites, la jeune maman recevra aussi de la part de la sage-femme des conseils pour sa vie avec bébé au quotidien : que faire pour ses pleurs ? Comment gérer ses coliques, etc ?

Sortie de maternité : profiter de l’accompagnement d’une sage-femme

Souvent par ignorance, certaines femmes sont réticentes à l’idée de profiter des services d’une sage-femme après l’accouchement. Il faut souligner cependant que la femme ayant accouché n’aura rien à avancer pour les frais. Sans aucune avance de sa part, les consultations sont faites en tiers payants. Ce sera aussi dommage de ne pas profiter de l’intervention de ce professionnel de santé après sortie de la maternité. Son champ d’action se trouve en effet être très libre. En plus du suivi psychologique, elle peut en effet prescrire des médicaments en cas d’anémie, de douleurs ou de varices.