Aperçu sur l’autorisation électronique d’accès au Canada

À cause de la hausse des menaces d’attentats terroristes, le gouvernement canadien a renforcé la sécurité de leur territoire. Voyager dans ce pays requiert désormais la possession d’un visa AVE. Sans ce document, les voyageurs ne pourront pas passer le contrôle à l’aéroport.

Tout ce qui concerne l’autorisation électronique de voyage

Ce système électronique ressemble sur plusieurs points à l’ESTA des États Unis. Pour se procurer le visa, le voyageur doit simplement consulter le site web du gouvernement canadien. Sur cette page, le requérant découvrira toutes les démarches à suivre afin d’obtenir l’AVE. Il doit tout d’abord remplir une fiche de renseignement. Dans ce document, le particulier doit renseigner l’autorité canadienne de sa situation financière et juridique. Toutefois, le vacancier doit vérifier la validité de son passeport avant d’envoyer sa requête puisque les données sur le formulaire doivent être similaires à celles dans le passeport. Dans le cas contraire, l’individu ne pourra pas embarquer dans l’avion.

Cette autorisation électronique se distingue du visa classique par sa célérité. La validation de l’AVE s’obtient en quelques minutes. Pour cela, il faut verser par virement bancaire la somme de 7 dollars canadiens équivalents des 44,90 euros demandés pour un visa classique. Malgré la rapidité de la démarche, il est recommandé d’effectuer sa requête 72 heures avant son départ pour le Canada. Dans certaines situations, l’autorité canadienne tarde à répondre à une demande en ligne.

Les exigences à respecter pour obtenir une autorisation électronique

Voyager au Canada fascine de nombreuses personnes puisqu’ils peuvent visiter les chutes du Niagara, le parc de la Jacques-Cartier et tant d’autres. Pour d’autres individus, le voyage est capital pour assurer le développement de son entreprise. Ce visa Canada convient à ces particuliers si la durée de leur séjour n’excède pas les 3 mois.

D’ailleurs, ce document se caractérise du visa classique puisqu’il n’est pas destiné à tout le monde. Seuls les ressortissants des pays énumérés par le gouvernement canadien jouissent de ce privilège. Les citoyens des autres Etats doivent effectuer une demande de visa auprès de l’ambassade.

En outre, cette autorisation électronique n’est dédiée qu’aux individus ayant un passeport valide. Ils ne doivent pas être condamnés par le tribunal pour des crimes ou des infractions liées à l’immigration. Le particulier doit aussi être en bonne santé et disposer d’une somme d’argent nécessaire pour séjourner dans le pays.